Independance dans le groupe libre

En théorie des modèles, il existe pour les structures dites "stables" une notion d’indépendance entre les éléments qui généralise par exemple l’indépendance algébrique dans les corps algébriquement clos, ou encore l’indépendance linéaire dans les espaces vectoriels. Sela ayant démontré que les groupes libres sont stables, il est naturel de se demander quelle description on peut donner de cette notion dans le groupe libre. C'est ce que nous avons fait avec Rizos Sklinos, en nous appuyant sur les décompositions JSJ relatives.