Oscillations pour des systèmes de processus de Hawkes en interaction

On considère un système de processus de Hawkes non-linéaires avec des interactions en champ moyens pour modéliser des séquences de trains de décharge dé neurones. Après avoir étudié la limite de grande population d’un tel système (autrement dit, la propriété de propagation de chaos), j’expliquerai comment les non-linéarités dans la dynamique limite engendrent du comportement périodique et donc des oscillations auto-entretenues du système.