Caractérisation 4-dimensionnelle du système péripĥérique réduit d’un entrelacs

On sait depuis les travaux de Waldhausen que le système périphérique est un invariant complet pour les entrelacs. Dans sa thèse, Milnor a montré que le système périphérique réduit ne classifie par contre les entrelacs à link-homotopie près que jusqu’à trois composantes. Pour plus de composantes, nous donnerons une caractérisation, d'abord combinatoire, puis topologique en terme de tores rubans noués dans $S^4$, des entrelacs ayant des systèmes périphériques réduits équivalents.