Séminaire de géométrie

Quelques orateurs et leur gâteau
  1. Exposés à venir
  2. Exposés passés

Organisateurs : Christophe Ritzenthaler et Tobias Schmidt.
Le séminaire a lieu le mercredi à 13h en salle 004.
Les exposés durent environ 20 minutes.
Ils sont suivis d'une dégustation : un gâteau préparé par l'orateur.

Exposés à venir

 

Exposés passés

2016 - 2017

5/10 : Ludovic Marquis

Géométrie de Hilbert p-adique

19/10 : Serge Cantat

Le programme de Zimmer : Je vais expliquer ce que l’on cache sous l’appellation
« programme de Zimmer ». On verra donc des variétés compactes,
des variétés projectives, des groupes de difféomorphismes,
et des groupes de matrices.

2/11 : Christophe Mourougane

16/11 : Juan Souto

Sur des ensembles critiques : c'est classique que tout ensemble fermé de $R^n$ est l'ensemble des zeros d'une fonction lisse. C'est que n'est pas claire du tout est quels sont les "ensembles critiques" de telles fonctions, ou l'ensemble critique de $f$ est l'ensemble $\{df=0\}$ des points critiques. Je vais discuter quelques exemples et non-exemples.

30/11 : Matthieu Romagny

Descente de fibrés G-équivariants : Soit G un groupe algébrique agissant sur une variété algébrique X. Si G agit avec stabilisateurs finis, on sait qu'il existe un quotient Y=X/G (th. de Keel-Mori, 1997). Si F est un fibré vectoriel G-équivariant sur X, sous quelles conditions est-il image inverse d'un fibré vectoriel sur Y ? J'expliquerai une approche à cette question basée sur un résultat de "décomposition" des stabilisateurs.

4/01 : Christophe Ritzenthaler
Décrire les courbes : on souhaite donner des familles (sur un corps algébriquement clos ou fini) représentant toutes les courbes d'un genre donné (et ici plus petit que 5). Quel est le nombre minimal de parametres pour de tels familles ?

18/01 : Vincent Guirardel
sous groupes d'indice fini et groupes élémentairement libres : D'après Sela et Kharlampovich-Myasnikov, les groupes libres non-abeliens ont tous la même théorie du premier ordre. Plus généralement, disons qu'un groupe est élémentairement libre s'il a la même théorie du premier ordre un groupe libre non abélien. Les exemples les plus simples sont les produits libres de groupe libres et de groupe fondamentaux de surfaces. Cette famille de groupes étant stable par sous groupe d'indice fini, on peut se demander si c'est le cas de la famille des groupes élémentairement libres. Il se trouve que ces exemples sont en fait les seuls exemples.

1/02 : Elisa Lorenzo
Plane curves and field of definition: Given a smooth curve defined over a field k that admits a non-singular plane model over a fixed algebraic closure of k, it does not necessarily have a non-singular plane model defined over the field k. We determine under which conditions this happens and we will study different examples. Even in the case in which a smooth plane model exists, we wonder about the existence of non-singular plane models over k for its twists. We characterize twists possessing such models. We also show again different examples.

1/03 : Bernard Le Stum
Une nouvelle construction des reels d'apres Conrad (et Grothendieck): On munit le corps Q d'une topologie de Grothendieck en n'autorisant que les recouvrements qui rendent 'compacts' les intervalles fermes. On considere alors le topos associe. L'espace de ses points est exactement R. C'est l'illustration d'un dilemme classique dans le monde p-adique : vaut-il mieux rajouter des points (et travailler directement sur R) ou alterer la topologie (et travailler sur Q avec une fausse topologie) ?

15/03 : Frank Loray
Invariants d'Ecalle-Voronin : Dans les années 80, Ecalle, Malgrange et Voronin ont indépendamment résolu un problème vieux d'un siècle, à savoir comprendre quand deux germes de difféomorphismes analytiques complexes tangents à l'identité f(z)=z+o(z) sont conjugués par changement de coordonnée.

29/03 : Barbara Schapira
comptage de géodésiques périodiques : Je présenterai une méthode issue des travaux de Margulis pour compter les géodésiques périodiques d'une surface hyperbolique.

26/04 : José Andrés Rodriguez Migueles
Géodésiques dans les surfaces hyperboliques et extérieures des noeuds: toute géodésique fermée dans une surface hyperbolique admet un relèvement canonique dans son fibré tangent unitaire, et on peut donc la voir comme un noeud dans une variété de dimension 3. Par example, Ghys a montre que les noeuds de Lorentz sont précisément ceux que on retrouve de cette façon si on commence avec la surface modulaire. Génériquement, l extérieur des noeuds ainsi construits admettent une structure hyperbolique, unique par le théorème de rigidité de Mostow. Je vais relier quelques propriétés de la géodésique de depart avec la géométrie de la 3-variété. 

10/05 : Tobias Schmidt
L'isomorphisme de Satake : Soit G un groupe p-adique. L'isomorphisme de Satake réalise la correspondance de Langlands pour les G-représentations dit non-ramifiées (le cas le plus simple). Concrètement, il donne un isomorphisme entre l'algèbre de Hecke non-ramifié de G et les fonctions invariants sur un certain tore dual. Je vais faire une esquisse de la situation 

24/05 : Xavier Caruso
Ensembles de Kakeya p-adiques: Un ensemble de Kakeya classique est la partie du plan balayée par une allumette qui réalise, de manière continue, un demi-tour sur elle-même. Besikovitch a montré au début du 20ème siècle qu'il existe des ensembles de Kakeya de mesure arbitraitement petite. Qu'en est-il en p-adique ? 

07/06 : Anna Lenzhen
Une surface de translation : c'est quoi ça ?

2015 - 2016

14/10 : Bernard Le Stum

Confluence p-adique : Si on se donne une équation différentielle linéaire p-adique dont les solutions formelles convergent un peu, on preut trouver une équation aux q-différences (ou aux différences) qui à les mêmes solutions ou de manière équivalence une équation fonctionnelle (par rapport à la dilatation par q). Et c'est explicite ! (travail en commun avec Quiros dans la continuité de André di Vizio et Pulita)

21/10 et 28/10 : vacances de la toussaint

4/11 : David Bourqui

Singularités du schéma des arcs d'une variété algébrique : Le schéma des arcs d'une variété algébrique est en quelque sorte un raffinement du fibré tangent, où l'on prend en compte les déformations infinitésimales à un ordre quelconque. Bien qu'étant une variété algébrique "de dimension infinie", sa structure au dessus d'un point lisse est facile à comprendre. Comme de bien entendu, les choses se compliquent pour les arcs dont l'origine est singulière.

11/11 : Armistice

18/11 : Christophe Dupont

Compacité vs croissance en dynamique polynomiale.

25/11 : Pas de séance pour cause de réunion inter-équipes.

2/12 : Serge Cantat

Degrés des transformations rationnelles : je décrirai un problème élémentaire de géométrie algébrique. Il s'agira de comprendre le degré des formules décrivant les transformations rationnelles de variétés projectives.

9/12 : Juan Suto

Revêtements ramifiés : dans les années 70 Edmonds a montré que toute application continue, $\pi$-surjective et de degré au moins deux entre deux surfaces est homotope à un revêtement ramifié. Je vais discuter ce théorème, et quelques autres résultats sur les applications entre les surfaces et entre les variétés de dimension $d\ge 3$. Et après on aura du gâteau.

20/01 : Vincent Guirardel

La grosseur des groupes Out(F_n) par rapport à celle de GLn(Z), et de groupes ''intermédiaires''

27/01 : Pas de séance (Mathworld)

3/02 : Zitat von Anna Lenzhen

Distribution des géodésiques fermées sur une surface hyperbolique : soit S une surface hyperbolique fermée. C'est un résultat classique de Birman et Series que l'ensemble de toutes les géodésiques fermées ayant le nombre d'auto-intersections borné sur S est de dimension de Hausdorff 1. Dans cette exposé nous allons considérer l'ensemble des géodésiques fermées où on assouplit la condition sur le nombre d'auto-intersections.

30/03 : Olivier Thom

Voisinages bifeuilletés de courbes complexes

20/04 : Frank Loray

Structures projectives et voisinages de courbes rationnelles : Il s'agit d'une version locale de la dualité entre les points et les droites du plan projective. Avec Maycol Falla Luza, on essaye d'en savoir un peu plus.

27/04 : Pas de séance (Mathworld)

4/05 : Bachir Bekka

Dynamique d'actions de groupes sur des espaces homogènes et représentations de Weil

11/05 : Yongquan Hu

Le programme de Langlands mod p pour GL_2. Je vais expliquer quelques résultats sur le programme de Langlands modulo p pour le groupe GL_2 d'une extension finie de Q_p.

18/05 : Arnaud Girand

Convolution moyenne de Katz

8/06 : Nestor Fernandez Vargas

Classification des fibrés paraboliques indécomposables de rang 2 sur une courbe elliptique. Soit C une courbe elliptique. On s'intérésse aux fibrés paraboliques indécomposables de rang 2 sur C. Dans cet exposé on décrira la variété qui paramètre ces fibrés. Plongée dans cette variété on retrouvera la courbe C, ainsi comme les points paraboliques.

2014 - 2015

15/10 : Xavier Caruso
Polynômes tordus

22/10 : Goulwen Fichou
Fonctions continues rationnelles

Congés 

5/11 : Marianna Ravara Vago
Feuilletages de codimension 1 et réduction de singularités

12/11 : Sébastien Gouëzel
Comment choisir un élément au hasard dans un groupe hyperbolique

19/11 : Yves Guivarc'h
Equirépartition de produits de déplacements euclidiens

26/11 : Soutenance HDR Florian Ivorra

3/12 : Ludovic Marquis
Remplissage de Dehn en dimension 4

10/12 : Martin Bridson (Oxford)
Non-positive curvature and finite shadows of infinite groups

17/12 : Victor Kleptsyn
Les langues d'Arnold et leur dégénérescence pour l'équation décrivant une jonction de Josephson

Congés

7/01 : Juan Souto
Wild Cantor sets

14/01 : Henri Lombardi (Besançon)
Le principe local-global en algèbre constructive

21/01 : Florian Ivorra
Quelques applications d’un lemme de Beilinson

28/01 : San Vu Ngoc
Géométrie symplectique et champs magnétiques

4/02 : Yongquan Hu  
Sur la structure de certains anneaux de déformations galoisiennes

11/02 : Michele Bolognesi
Mapping classes trigonales

Congés 

25/02 : Françoise Dal'Bo 
Questions ouvertes sur les groupes Fuchsiens: entre algèbre et géométrie

4/03 : Rémi Coulon  
Groupes de torsion agissant sur un espace CAT(0).

11/03 : Thiago Fassarella
On the degree of polar maps

18/03 : Christophe Ritzenthaler
Curve story : vers 4 et au delà

25/03 : Serge Cantat
Sur les automorphismes

1/04 : Jean-Pierre Conze
Approximation par le brownien de sommes ergodiques au-dessus des rotations,
application au billard rectangulaire periodique dans le plan

8/04 : Pas de séminaire

Congés

29/04 : Costya Shramov
Finite groups of birational automorphisms

6/05 : Ismaël Bailleul
Mouvement brownien sur des variétés riemanniennes

13/05 : Eric Gourgoulhon (Paris, LUTH)
Géométrie différentielle avec des logiciels libres: le projet SageManifolds

20/05 : Federico Lo Bianco
Action en cohomologie des automorphismes des variétés kähleriennes de dimension 3

27/05 : Marc Bourdon (Lille)
Espaces hyperboliques et dimension conforme

3/06 : Carl Tipler (Brest)
Une version infinitesimale de la conjecture de Yau-Tian-Donaldson

10/06 : Hernan Maycol Falla Luza
Degree 3 foliations and flat webs

24/06 :  Brent Pym (Oxford)
Structures symplectiques logarithmiques

2013 - 2014

16/10 : Xavier Caruso
Un peu de déformations de représentations galoisiennes

23/10 : Frank Loray
Fibrés plats sur les courbes

30/10 : relâche

6/11 : Florian Ivorra
Motifs de Nori

13/11 : Juan Souto
L'inégalité de Milnor-Wood et les sous-groupes du groupe modulaire qui ne sont pas réalisés par les difféomorphismes

20/11 : Bernard Le Stum
Une démonstration quantique du théorème de Lucas

27/11 : Frédéric Touzet
A propos d'un théorème de Corlette-Simpson

4/12 : Arnaud Girand
Fonctions de Green dynamiques et opérateurs de Schrödinger discrets

11/12 : relâche

18/12 : Serge Cantat
Un exemple d'Oguiso et Truong et quelques feuilletages

8/01 : Laurent Moret-Bailly
Géométrie sur les corps topologiques

15/01 : Vincent Guirardel
Groupes finis d'automorphismes et surgroupes d'indice fini dans les groupes relativement hyperboliques

22/01 : Bert Wiest
Actions génériques sur des complexes delta-hyperboliques

29/01 : François Maucourant
Dynamique homogène et arithmétique

5/02 : Joseph Ayoub (Zurich) 
Théorie de Galois différentielle supérieure

12/02 : Camille Horbez
L'hyperbolicité du complexe des sphères

19/02 : Barbara Schapira
Rigidité et mesures invariantes en courbure négative

26/03 et 05/03 : relâche

12/03 : Andrew Sale
Embedding solvable groups into Hilbert spaces

19/03 : Damien Thomine
Le flot géodésique sur le tore est mélangeant

26/03 :  Christophe Mourougane

02/04 : Matthieu Romagny
Le groupe fondamental du point

09/04 : Anna Lenzhen
L'identité de McShane

16/04 : Charles Savel
Sur la dimension des variétés de Kisin

23/04 : Tristan Vaccon
Précision p-adique. Application aux calculs sur les sommes de Newton

30/04 et 07/05 : relâche 

14/05 et 21/05 : Ecole de Printemps : Théories de Hodge classique et p-adique

28/05 : Basile Pillet
Quotients symplectiques et hyperkählériens

04/06 : Seydou Moussa
Plateforme de Stewart et configuration particulière parmi les 27 droites d'une surface cubique

11/06 : Vincent Colin (Nantes)
Dynamique et topologie des variétés de contact