Faire une thèse en mathématiques

Pourquoi et comment faire une thèse à l'IRMAR ?

Photo de groupe de la remise des diplômes
  1. Trouver un sujet et un directeur ou une directrice
  2. Pendant la thèse
  3. Soutenance
  4. Perspectives de carrière

Trouver un sujet et un directeur ou une directrice

L’IRMAR est une Unité Mixte de Recherche du CNRS qui rassemble les chercheur·e·s et les enseignant·e·s-chercheur·e·s en mathématique et statistique de Rennes, qu'ils soient à Agrocampus Ouest, à l’ENS Rennes, à l’INSA de Rennes, à l’Université de Rennes  2 ou à l’Université de Rennes 1.

 Ce laboratoire est fortement impliqué dans la formation doctorale : il fait partie avec l’IETR (électronique), l’IRISA (informatique), l’INRIA (numérique) et le LTSI (traitement du signal) des cinq laboratoires rattachés à l’école doctorale Matisse.

Si vous souhaitez faire un doctorat en mathématique ou en statistique dans la région rennaise, la première étape consiste à trouver un·e directeur·rice ainsi qu’un sujet de thèse. Vous trouverez sur cette page la liste des sujets qui sont proposés par des membres de l'IRMAR. Vous pouvez également contacter directement les membres du laboratoire. Dans tous les cas, votre futur·e encadrant·e vous aidera à postuler pour un financement. La prise de contact doit avoir lieu avant la fin de l’année civile, pour commencer sa thèse au début de l’année scolaire suivante.
Ensuite, vous demanderez à l'école doctorale Matisse l'autorisation de vous inscrire en thèse (voir cette page). Elle vous sera accordée si les conditions scientifiques, matérielles et financières sont réunies pour garantir le bon déroulement de votre projet de thèse.

Pendant la thèse

Le doctorat est une formation validée par un diplôme universitaire. En plus du travail de recherche aboutissant à la publication de résultats dans des journaux spécialisés et à la rédaction du manuscrit de thèse, de nombreuses activités complètent la formation de l’étudiant·e en thèse.

  • En règle générale, les doctorant·e·s doivent suivre au moins 72 heures de formations complémentaires dont 36 heures de formations scientifiques et 36 heures de formations générales et professionnelles.
  • Chaque année, plusieurs cours doctoraux sont proposés aux doctorant·e·s, pour une introduction à divers domaines de recherche.
  • En plus des séminaires hebdomadaires de leur équipe de rattachement, les doctorant·e·s sont invité·e·s à assister aux séminaires organisés par les doctorant·e·s de l'IRMAR.
  • En fonction des besoins de l'UFR et selon le type de contrat doctoral, les doctorant·e·s ont la possibilité d’assumer une charge d'enseignement.

Les doctorant·e·s sont encouragé·e·s à partir en mobilité à l’étranger au cours de leur thèse. Il existe des dispositifs d'aide à la mobilité, au sein de l'UBL, de Rennes Métropole et de l’école doctorale Matisse. Le laboratoire se déclare prêt à compléter les années où ces dispositifs s’avéreront insuffisants.

Soutenance

La soutenance d’une thèse nécessite des démarches administratives dont les candidat·e·s sont seul·e·s responsables. Ces démarches peuvent être longues et doivent être suffisamment anticipées. La procédure suit plusieurs étapes successives :

  1. Contacter la Commission des thèses et HDR du réseau Ouest Mathématiques. Cette commission se réunit quatre fois par an et l’avis favorable de la commission est indispensable au déroulement de la procédure (prévoir au moins 10 semaines entre la réponse de cette commission et la date de soutenance).
  2. Soumettre le dossier avec la proposition des rapporteurs et du jury au comité des thèses de l’école doctorale Matisse. Détails sur cette page.
  3. Effectuer les démarches administratives définies par l’établissement d’inscription (voir les contacts et liens ci-dessous).
  4. Organiser la soutenance. Le tirage des exemplaires papier de votre thèse peut se faire auprès de l’imprimerie de l’Université de Rennes 1 avec une prise en charge sur le budget du laboratoire ; voir ci-contre les modalités pratiques.
  5. Merci de bien vouloir, à l’issue de votre soutenance, déposer un exemplaire de la version finale de votre mémoire à la bibliothèque.

Contacts et informations par établissement :

Perspectives de carrière

À l’issue de leur thèse, les doctorant·e·s ont acquis de multiples compétences qui pourront être mis à profit dans la poursuite de leur carrière.

  • Le doctorat est un tremplin naturel vers les postes académiques de chercheur·e (Chargé·e de Recherche) ou d’enseignant·e-chercheur·e (Maître·sse de Conférence). Avant de postuler, il sera souvent nécessaire de compléter son parcours avec un contrat post-doctoral ou un ATER.
  • Les doctorant·e·s munis de l’agrégation peuvent se tourner vers l’enseignement en collège, lycée ou en classes préparatoires.
  • Le secteur privé valorise de plus en plus l’expérience du doctorat, qu’il soit issue du dispositif CIFRE ou non. L'agence AMIES œuvre à faciliter la prise de contact entre mathématicien·ne·s et entreprises.

L'UEB organise des études pour suivre l’insertion professionnelle des docteur·e·s, à consulter sur ce lien. De nombreuses informations et liens sont également disponibles sur le site de l’ANDès.