Des modèles numériques pour étudier le système cérébro-spinal

L'intérêt des simulations numériques pour le vivant n'est plus à démontrer. Elles donnent accès à des informations impossibles à obtenir in vivo ou de manière non invasive chez l'homme. Dans cet exposé, nous présentons des modèles et simulations numériques développés lors de projets récents visant à étudier différents aspects du fonctionnement du cerveau.
Nous nous intéressons en particulier dans le projet ANR HANUMAN, à la construction de modèles numériques du système crânio-spinal à la fois sur l'humain et sur le marmouset. Ce petit singe, proche phylo-génétiquement de l'homme, a une durée de vie qui n'excède pas 10 ans et est donc un modèle animal de vieillissement. Nous considérons la pression intra-crânienne, qui constitue un paramètre vital assurant le bon fonctionnement de notre cerveau. Il n'existe aucun moyen non invasif de mesurer cette pression intra-crânienne. Nous cherchons donc à obtenir des informations à l'aide de mesures de flux et d'un modèle numérique des écoulements de liquide cérébro-spinal et de son interaction avec les écoulements sanguins.